Manifestation à Berne en mars 2018. Des employés de l'ATS, du Bund et de la Berner Zeitung portent des masques à l'effigie de Pietro Supino pour protester contre des restructurations chez Tamedia. (KEYSTONE/Peter Schneider)
Acheter la revue imprimée

La direction de TX Group répond à l’enquête Tamedia Papers

Heidi.news et Republik ont offert à TX Group, dont fait partie Tamedia, la possibilité de répondre à leur enquête. Finalement, début 2021, TX Group a souhaité que sa réponse soit le texte ci-dessous, envoyé aux collaborateurs du groupe avant Noël, le 23 décembre, par Pietro Supino, le président de TX Group, et les directeurs de ses unités. «Nous vous prions de reprendre ce texte tel quel, comme réponse de TX Group à la série des Tamedia Papers», nous fait savoir le groupe. Dont acte.

Publié le 16 mars 2021 16:45. Modifié le 17 mars 2021 17:14.

Tamedia Papers: message aux collaboratrices et collaborateurs de TX Group

La Direction de TX Group et de ses entreprises adresse ci-dessous un message à l'intention de leurs collaboratrices et collaborateurs suite à la publication de la série «Tamedia Papers» dans Heidi.news et Republik du 9 au 22 décembre 2020.

Chères et Chers collègues, 

Hier est paru le douzième et dernier article de la série intitulée «Tamedia Papers», qui devait initialement en compter 13. Notre groupe, nos entreprises et beaucoup d’entre nous ont été confrontés aux nombreuses erreurs et insinuations qu’elle véhicule. Compte-tenu de l’ampleur de cette série d’articles, nous réservons notre rectificatif pour janvier.

Faire du journalisme de manière professionnelle se caractérise avant tout par la distance critique et la curiosité que l’on se doit d’avoir pour le sujet que l’on traite, sans a priori. Cette série d’articles ne remplit malheureusement pas ces critères. Le monde des médias se trouve confronté à une transformation profonde qui nous pose des questions difficiles. Dans ce contexte, présenter de manière critique les défis auxquels doivent faire face les principaux acteurs en présence aurait été à la fois légitime et intéressant. Car au final, tous s'efforcent, à leur manière, d'enrichir le paysage médiatique.

Aujourd'hui, plus de 800 journalistes travaillent pour Tamedia et 20 minutes/20 Minuten, sous l’égide de TX Group. Ils contribuent de manière significative au débat public dans une Suisse fédéraliste et plurielle. Aucune autre entreprise privée n’investit autant dans la qualité, dans les infrastructures ou dans la transformation digitale du journalisme. Ceci est vrai en Suisse mais aussi en comparaison internationale.

L’objectif de notre nouvelle organisation décentralisée est de mettre en place les meilleures conditions-cadres possibles pour permettre à chaque entreprise de se développer. Mais c’est le cœur de chacun de nos métiers qui doit rester au centre et qui doit façonner nos différentes identités culturelles. Tamedia et 20 minutes/20 Minuten ne pratiquent pas les mêmes formes de journalisme. Mais elles ont en commun le souci de l’indépendance économique et politique de leurs rédactions et partagent les mêmes objectifs professionnels de qualité.

Il y a de bonnes raisons d’avoir des opinions différentes à propos de la politique des médias. Mais en matière de journalisme, il devrait avant tout s’agir d’informer les lecteurs de manière objective et de leur raconter l’époque à travers différents points de vue, afin qu’ils puissent se faire leur propre opinion. Cela vaut pour l’ensemble de nos plateformes, parce que c’est-là notre Credo. Et c’est aussi ce qui nous rend fiers et reconnaissants du travail remarquable que vous délivrez, jour après jour.

Cordialement.

Pietro Supino, Éditeur et Président de TX Group, Marco Boselli et Andreas Schaffner, Co-Directeurs de Tamedia, Marcel Kohler, Directeur de 20 minutes, Michi Frank, Directeur de Goldbach, Olivier Rihs, Directeur de TX Markets.

link

La série «Tamedia Papers» fait l'objet du numéro 9 de la Revue des Explorations, disponible en librairie et sur notre site, en cliquant ici