Le siège de TX Group, à la Werdstrasse de Zurich, avec la Une du tout premier numéro du Tages Anzeiger für Stadt und Kanton Zürich. Dessin: Berto Martinez
Tamedia Papers | épisode № 03
Acheter la revue imprimée

La course vers le sommet

Construit à partir du Tages-Anzeiger, TX Group, aujourd’hui une holding diversifiée, a fait preuve d’une remarquable stabilité dans la croissance. Seuls cinq éditeurs se sont succédé en 127 ans: c’est l’histoire du petit éditeur allemand devenu un empire helvétique. En 2000, son entrée en bourse est un pari qui n’a pas fait que des heureux, mais qui a permis au directeur d’arrêter de fumer le cigare.

«Was wir wollen.» C’est par ces trois mots en caractères gothiques d’une simplicité déconcertante, «ce que nous voulons», que débute la saga du Tages-Anzeiger für Stadt und Kanton Zürich, le 2 mars 1893. Trois mots qui sont le titre de l’éditorial sur la une du premier exemplaire du journal fondé ce jour-là par un certain Wilhelm Girardet.

Il est allemand et a déjà publié des périodiques et des journaux à Essen, où il s’est installé. Pour créer cette entreprise à Zurich, à 550 km au sud, il investit: il dote son titre de sa propre imprimerie et embauche 15 personnes.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous