Olivier Tesquet est journaliste français pour Télérama, auteur de l'ouvrage «Etat d'urgence technologique». | Cécile Pomier

«Comme pour le climat, il faut une sobriété face à la surveillance numérique»

Alors que la sobriété est un terme à la mode en ce qui concerne l’urgence climatique, celui-ci n’est jamais employé lorsqu’il s’agit de s’interroger sur la surveillance croissante des individus grâce aux nouvelles technologies.

Publié le 07 novembre 2022 13:00. Modifié le 08 novembre 2022 17:18.

La surveillance numérique est-elle vraiment une fatalité? Nous avons posé la question à Olivier Tesquet, journaliste à Télérama et auteur de deux ouvrages sur l’usage des nouvelles technologies à des fins de contrôle des individus.

Heidi.news — Comment définiriez-vous la surveillance numérique?
Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter