Feu vert pour le tourisme, rouge pour l’humanitaire

Sur la route pour rejoindre les bureaux de SOS Méditerranée, je reçois un message de Laura qui me donne des nouvelles de mon futur départ sur la prochaine rotation de l’Ocean Viking, bloqué en quatorzaine en Sicile après 11 jours d’attente pour débarquer les 180 migrants sauvés en mer.

«Ce ne sera pas avant le 23, pour le début de votre quatorzaine. En Sicile. Je ne sais pas si ça te va, ça va être long.»

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous