Hippolyte / Heidi.news

Des doigts d’oiseaux

Le 23 janvier.

Entre le 21 janvier à 8h30 et le 22 janvier à 22h, l’Ocean Viking a effectué trois opérations de secours. Sur quatre embarcations en détresse. De jour. Au lever de soleil. Et au couchant. Pour finir dans la nuit. Recueillant 374 rescapés. Des hommes. Des femmes. Des enfants. Des bébés. Et deux femmes enceintes. Une folie.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous