Choisir sa fin

6 août. Me voilà de nouveau à Marseille depuis dimanche soir.

J’ai réalisé mes doubles-pages en bande dessinée pour Libération sur la situation de l’Ocean Viking en Sicile, réussi à les convaincre de l’importance d’un sujet auquel ils croyaient peu. Le sujet a même fait la Une du journal alors que la crise Covid occupe tout l’espace quelque soit le nombre de victimes collatérales ou annexes. Du propre aveu de la rédaction du journal ils ne se rendaient plus autant compte de l’importance de la crise migratoire en Méditerranée actuellement.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous