Robert Neuburger à Chamoson. Photos: Emile Costard
Le psy qui vous a compris | épisode № 05

Où l’on suit le psy en son Valais

Le fameux psychiatre et psychanalyste Robert Neuburger se trouvant trop sérieux sur les photos prises jusqu’ici, il nous a proposé de nous montrer sa vigne. J'en profite pour chercher à en savoir plus sur sa vie privée, sa systémie à lui…

On ne peut pas le rater sur le parking vide de la gare de Chamoson. Il est au téléphone devant son 4x4 de montagnard au soleil en costume sombre et lunettes. Le bitume fume d’une pluie récente. On se croirait dans un film d’espionnage mais à peine a-t-il raccroché qu’il nous claque la bise, au photographe Emile et à moi, nous tutoie même et, tandis que nous traversons la campagne, le psy français qui vit en Suisse depuis trente ans commente les églises, les bistrots, les commerces. «Robert» nous a invités pour deux jours dans sa maison de week-end. Un peu de tourisme en Valais.

Sur la terrasse qui donne côté Rhône -l’autre donne sur la montagne-, sa femme nous sert un café. Tzvetelina confie que son mari n’a pas su lui dire pourquoi nous venions. J’ai du mal à trouver une explication moi aussi. Neuburger se trouvant trop sérieux sur les photos prises jusqu’ici nous a proposé de nous montrer sa vigne, sa maison, ses copains du coin. Emile voudrait montrer le psy de couple en couple, le médecin buvant son vin, le citadin français en gentleman farmer suisse. Je cherche à en savoir plus sur sa vie privée. Son ex-épouse, son divorce, ses enfants, ses relations, ses appartenances, sa systémie à lui… Comment il écrit, comment il pense, de quoi il se nourrit.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous