Dans une école Cygnaeus de la capitale, ouverte en 1910. | Wikimedia / Signe Brander

Pour réinventer son école, la Finlande s’est inspirée de… la Suisse

162 ans avant notre grande exploration «Réinventer l’école», un pasteur finlandais haut en couleurs a parcouru l’Europe avec la même mission que Heidi.news aujourd’hui: trouver des modèles d’éducation et outils d’enseignement convaincants. Surprise, c’est en Suisse qu’il a puisé l’inspiration de sa réforme.

Dans quelques minutes, une flopée d’enfants aux bonnets colorés s’élanceront hors de l’imposant bâtiment gris du 9 rue de Merimiehenkatu, à Helsinki. Comme plusieurs écoles à travers le pays, l’établissement porte le nom d’Uno Cygnaeus, un pasteur luthérien considéré comme le père fondateur de l’école publique finlandaise.

«Un sacré personnage», commente avec facétie Martti Hellstrom, attablé devant un sandwich jambon-concombre dans un café à quelques rues de l’école. Le conférencier de l’Université d’Helsinki, spécialiste du modèle éducatif finlandais et directeur d’école primaire, est venu spécialement dans la capitale pour partager un fragment d’histoire de son pays, qu’il affectionne tout particulièrement: l’année où les écoles suisses ont inspiré la Finlande.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.