L'école EducaTerre en sortie en forêt, le mardi 25 mai 2021. | Eddy Mottaz / Le Temps et Heidi.news
Réinventer l’école | épisode № 05

Dans cette école pionnière du Valais, les arbres ont remplacé les murs

Troquer les pantoufles contre des bottes de pluie? L’enseignement en plein air séduit de plus en plus en Suisse romande. Immersion à l’école d’EducaTerre, vers Sion, qui a élu domicile dans des anciens poulaillers.

Entre un enclos à cochons et un poulailler, Clémentine, Rohyt, Maeva et Sarah* réparent leur navette spatiale. Cheveux au vent et bottes aux pieds, les enfants discutent avec enthousiasme de messages intergalactiques, de planètes lointaines et de l’agent RV9 – un corbeau en marionnette – qui a englouti toutes les provisions. Les élèves de 8 et 9 ans répètent la scène. Il s’agit d’être prêt mi-juin pour jouer la pièce devant les autres enfants à l’occasion du grand camping de fin d’année.

Planter sa tente pour célébrer les grandes vacances? Rien de plus normal dans cette école où l’enseignement est dispensé en plein air et où les salles de classes – si on peut encore les appeler ainsi – sont délimitées par des arbres, une mare, des cochons et des chèvres. Sur cette parcelle valaisanne nichée entre les vignes et les prés, autrefois, on vendait des poules. Désormais, ce sont des enfants qui y grandissent. Nous sommes à l’école privée de l’association EducaTerre à Uvrier, à quelques kilomètres de Sion. Ici, une trentaine d’élèves de la première à la 5H apprend «de, par et avec la nature» sous la supervision de cinq enseignantes, une enseignante spécialisée et deux stagiaires.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.