Les enfants de l'école HEI de Baotou, en Mongolie intérieure, formés à la finlandaise. | DR
Réinventer l’école | épisode № 12

Comment les écoles finlandaises sont devenues un produit d’exportation

Il y a 20 ans, à sa grande surprise, la Finlande s’est retrouvée sous les feux des projecteurs internationaux pour les performances scolaires de ses élèves. Aujourd’hui, ses méthodes et technologies éducatives sont exportées dans le monde entier, jusqu'en Mongolie intérieure où des profs finlandais ont passé 18 mois à former leurs homologues chinois.

Prenons les choses dans l’ordre. Ce qui ne gâche rien car l’anecdote est savoureuse. C’est Pasi Sahlberg, souriant gourou de l’éducation finlandaise, qui nous l’a rapportée. Actuellement professeur à l’université australienne de New South Wales, il nous parle par écran interposé depuis son bureau à l’autre bout du globe, décontracté dans son pull à capuche. La date, il s’en souvient très bien: c’était le 4 décembre 2001. A l’époque, le chercheur travaille à l’Université d’Helsinki. «Les résultats de la première étude PISA sont tombés le matin. C’était attendu et nous avions un peu peur que la Finlande soit vraiment très mauvaise.»

Mais dans ce premier opus de l’enquête de l’OCDE qui teste les compétences des élèves en fin de scolarité obligatoire, la Finlande sort première de classe en lecture, troisième en mathématiques et quatrième en sciences. Et s’avère le seul pays à faire partie du top 5 dans les trois catégories. «Une énorme surprise! Mon téléphone n’arrêtait pas de sonner. Des journalistes du monde entier me demandaient quel était le secret de la Finlande. Franchement, je n’en avais pas la moindre idée. J’ai appelé mes collègues, qui n’avaient pas non plus d’explication. Après plusieurs semaines, notre conclusion a été que tout cela n’était qu’une affreuse méprise. Les Finlandais ne s’attendent jamais à être les premiers. On était meilleur que la Suède: ça nous suffisait amplement!»

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.