Pierre Maudet quittant le lieu de la présentation des résultats dimanche 28 mars à Genève. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Et maintenant, que va-t-il faire?

Le miracle que Pierre Maudet attendait dans les urnes ne s’est pas produit. Battu par la Verte Fabienne Fischer (qui hérite de l’économie), le conseiller d’Etat démissionnaire quittera bel et bien son rôle de magistrat pour le reste de la législature. Mais ce boulimique de travail, qui a consacré toute sa carrière à la vie publique, ne restera probablement pas longtemps sur le banc de touche. Au moment de concéder sa défaite ce dimanche 28 mars, il prévenait déjà: «Fort des soutiens exprimés aujourd’hui, je continuerai à m’engager pour notre canton, différemment, au nom des libertés et de la justice sociale.»

A l’heure de boucler cette Exploration, une dernière question se pose donc: Et maintenant, que va-t-il faire? 3 plans de carrière:

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.