Dessin: Didier Kassaï pour Heidi.news

Le fonio,«graine de l'univers» qui pourrait révolutionner l'agriculture africaine

Plus que nulle part ailleurs dans le monde, le désert avance et la faim sévit en Afrique. À cheval entre les rives ouest-africaines et new-yorkaises, le chef sénégalais Pierre Thiam fonde ses espoirs dans une petite graine africaine ancestrale: le fonio. Depuis 3 ans, il en est l'ambassadeur outre-atlantique. Elle serait pour lui le début d’une véritable révolution agricole africaine.

Elle est si ancienne qu’on la surnomme la «graine de l’univers». Cultivé depuis plus de 5000 ans en Afrique, le fonio est au cœur de nombres de légendes africaines et de rites encore pratiqués aujourd’hui. Porte-bonheur pour les uns, céréale servie aux invités de marque par les autres, d’aucuns lui prêtent aussi des vertus médicinales extraordinaires.

On aurait même retrouvé cette céréale, «nourriture la royauté», dans les caveaux enfouis sous les pyramides de l’Égypte antique. Il fut un temps où le fonio était si précieux qu’il était de bon augure de l’emporter avec soi jusque dans l’au-delà. 

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous