Un agent de la protection civile fait voler un drone à Opera, près de Milan. Les engins peuvent désormais être utilisés pour surveiller la population.
Milan aux temps du coronavirus | épisode № 15
Acheter la revue imprimée

«Pourquoi nous faire croire que ça va mieux alors que ce n’est pas vrai?»

Des centaines de personnes atteintes du coronavirus qui ne sont pas prises en compte dans les statistiques ; des personnels de santé plus touchés qu'on ne le croit par la maladie... Alors que le gouvernement s'efforce de se montrer rassurant, de plus en plus d'Italiens doutent des informations transmises par les autorités.

Le gouvernement a pris un nouveau décret: c’est le neuvième en un mois (sans compter l’ordonnance locale).

Soit un tous les trois jours.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous