Lors d'un contrôle de police à Milan, le 19 mars. EPA/Marco Ottico
Milan aux temps du coronavirus | épisode № 23
Acheter la revue imprimée

Gare à ceux qui s'aventurent à plus de 200 mètres de chez eux!

Pour la première fois depuis quinze jours, Gea, notre correspondante a mis le nez dehors. Elle voulait faire des courses et s'est fait contrôler par deux policiers. La raison : elle se trouvait à 300 mètres de chez elle, et non 200.

Après quinze jours d’isolement complet, comme je n’ai plus de symptômes du Covid-19, je suis sortie de chez moi aujourd’hui. J’ai un peu peur et un peu honte de l’écrire, même si le médecin m’y a autorisée. Évidemment, je portais un masque et me tenais à bonne distance des autres.

Mais avec toutes les mesures adoptées ces dernières semaines, il est presque impossible de savoir comment se comporter. Depuis le 23 février, le Ministère de la santé a pris 54 arrêtés, la protection civile 48, la présidence du Conseil des ministres 14, l’Institut supérieur de la santé neuf, le gouvernement sept, le Ministère des transports trois, le commissaire aux urgences un, le Ministère de l’économie et le Ministère de l’intérieur un chacun, et enfin un dernier pour le Parlement. Total: 149 arrêtés.

Cet article est réservé aux abonnés.