Quand les masques manquent... EPA/ANGELO CARCONI
Milan aux temps du coronavirus | épisode № 24
Acheter la revue imprimée

Encore un mois sans soutien-gorge

Le confinement aurait dû prendre fin vendredi 3 avril en Italie, mais il est possible qu'il dure encore un mois, au moins. Comment cette réclusion affecte-t-elle nos vies intimes ? C'est la question à laquelle Gea, notre correspondante, s'efforce de répondre aujourd'hui en publiant des bribes de messages échangés entre amis.

On ne sera pas libéré avant mai.

Le gouvernement n’a rien annoncé, aucune décision claire ou définitive n’a été prise. Mais compte tenu de l’évolution de l’épidémie, il est à peu près certain que le confinement, qui devait prendre fin le 3 avril, durera encore un mois. Minimum.

Cet article est réservé aux abonnés.