Au premier jour de la phase 2, à Milan, sur la promenade Darsena. EPA/ANDREA FASANI
Milan aux temps du coronavirus | épisode № 37
Acheter la revue imprimée

Déconfinement en trompe-l'œil à Milan

Lundi 4 mai, le déconfinement a officiellement commencé Milan. Les parcs ont rouvert, la police ne contrôle plus les badauds, il y a plus de gens et de voitures dans les rues. Pourtant, «presque rien n'a changé», confie avec amertume Gea, notre correspondante dans la capitale lombarde, après une grande balade en ville.

Bienvenue dans la phase 2! Elle ressemble à s’y méprendre à la phase 1, les parcs ouverts en plus. Et beaucoup, beaucoup de déceptions.

Pardonnez l'amertume, c’est peut-être un peu de notre faute. A nous, citadins épuisés, nous qui sommes restés enfermés comme on nous l'avait demandé, nous qui avons suivi les règles. En nous cramponnant aux annonces d’un retour à la normale après deux mois de réclusion, on a probablement espéré l’impossible.

Cet article est réservé aux abonnés.