À partir des données 3D issues de la numérisation du Relief Magnin, exposé à la Maison Tavel, les visiteurs ont découvert, en tenue d’époque, Genève dans les années 1850. Crédit : Artanim

Chez les cartographes des mondes miroirs

Les jeux vidéo et la réalité virtuelle s’appuient de plus en plus sur la culture et l’histoire pour créer des contenus numériques riches et authentiques. Des mondes miroirs, quasi infinis, pour s’immerger dans une infinité d’histoires, voyager dans le temps et exploiter un atout exceptionnel de l’Europe: son patrimoine culturel.

Publié le 26 septembre 2019 19:21. Modifié le 02 octobre 2019 12:23.

Paris, 20 juillet 2019, siège d’Ubisoft

Le génocide au Rwanda, la guerre du Kivu en République Démocratique du Congo, le Mali, l’Afghanistan… Djordje Kuzmanovic maîtrise l’art du «name dropping» géopolitique. Et celui de la manipulation des symboles. Ses expériences, qu’il égrène depuis le sofa d’une salle de réunion de style «retrogeek» au quartier général d’Ubisoft, évoquent la poudre et le sang.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous