Illustration: Anne-Gaëlle Amiot pour Heidi.news

Destins croisés de deux escorts: Sarah qui devint espionne et Zahia qui devint star

L’affaire Zahia, du nom de la call girl d’origine algérienne ayant couché avec les footballers français Ribery et Benzema, a refait surface en France cette semaine. Un avocat veut rouvrir le dossier et impliquer le Genevois Yves Bouvier, en s’appuyant sur le témoignage d’une certaine Sarah. Heidi.news a reconstitué toute l’histoire et l’a recoupée avec des centaines d’e-mails et de SMS. Au delà du cas très médiatique de Zahia apparaît, plus problématique, un système de recrutement de jeunes femmes à qui l’on fait miroiter des carrières dans la téléréalité et qui sont «offertes» à des amis et des partenaires d’affaires d’Yves Bouvier, souvent liés au monde de l’art.

Elle a un permis de conduire catégorie B et une personnalité qu’elle estime «solaire, généreuse, à la recherche de solutions, dans le plus grand respect des clients». Selon son CV, Sarah (prénom modifié), née en Argentine en 1971, parle cinq langues à la perfection, a travaillé dans le business center d’un grand hôtel au Koweït, a été guide touristique à Tahiti, tenancière d’un café à Rome puis traductrice et interprète pour plusieurs administrations italiennes, jusqu’en 2009.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.