Les cerisiers en fleur le long du chemin des philosophes, sur les hauteurs de Kyoto. l Photo de Julieta Cánepa
Sur les pas de Nicolas Bouvier | épisode № 06

Le Japon, ou la délivrance

Après un long moment au Sri Lanka, arrivée au Japon pour la dernière étape, décisive, de notre reporter. Comme Nicolas Bouvier près de 65 ans plus tôt. De la moderne et agitée Tokyo à l'ancienne capitale impériale Kyoto, des chants enflammés dans un karaoké de Shinjuku à la contemplation, au pied du Mont Fuji,Pierre Ducrozet livre sa Chronique Japonaise, sur les traces de l'écrivain emblématique.

Le 11 octobre 1955, Bouvier monte dans le paquebot qui fait voile vers l’est. Enfin! 19 jours plus tard, faits de montées et descentes, d’escales à Singapour, Saigon, Manille et Hong-Kong, de drôles de rencontres, judokas et soldats, journaliste ou mécanicien, notre voyageur helvète descend à Yokohama. Il est là. Il est arrivé. Il lève les bras (enfin, on imagine).

bouvier2.jpg

Cet article est réservé aux abonnés.