L'aube depuis les hauteurs de l'Adam's Peak
Sur les pas de Nicolas Bouvier | épisode № 04

L’île enchantée ou maudite

Les jours passent, Bouvier s’enfonce. Il ne peut s’échapper de Galle, plus de forces, plus d’argent, ni de départ possible, il s’englue dans les jours, mais il ne peut y rester pour autant, tout le tue et l’étreint, que faire.

Il est hanté par la force maléfique qui lui semble émaner de cette île. Le Poisson-Scorpion tourne tout entier autour de ce centre absent, de cette menace sourde. Pour Bouvier c’est évident, toutes les chroniques de l’île l’affirment, et lui-même ne voit que ça : Ceylan est hantée. «On peut affirmer sans grand risque que cette Île s’adonne à la magie depuis le jour où elle est sortie de la mer.» Il le sent à chaque pas. L’air est lourd, la menace constante. Et puis il y a la magie noire. Chacun la pratique ici, elle est monnaie courante. Ses voisins aussi. On l’utilise contre ses ennemis, proches ou lointains, pour les récoltes, pour voler certaines personnes, pour en faire revenir d’autres. «Tout est prétexte à sortilèges, les possédés tournent sur eux-mêmes l’écume aux lèvres en ronflant comme des toupies, toutes nos nuits sont traversées par le son des tambours et chacun consacre un peu d’énergie ou d’argent à se prémunir contre les manigances réelles ou supposées de ses voisins.»

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous