«Les contrebandiers de l'amitié!», œuvre biodégradable de l'artiste franco-suisse Saype, aux Crosets, juillet 2019 | KEYSTONE/Laurent Gillieron

«Demain le virus ne sera plus qu’un mauvais souvenir»: rêves et espoirs d'élèves genevois

Dès l’annonce de la fermeture des écoles, le 13 mars, le professeur de français Jean-Marc Cuenet a mobilisé les élèves de son cycle genevois pour garder une trace écrite de ce moment unique. Voici le troisième volet de leurs aventures: les «demains de confinement».

Publié le 10 juin 2020 13:38. Modifié le 10 juin 2020 17:15.

«Demain, j’irai me balader dans tout Genève et je ferai des photos de tout et de rien.»

«Demain, j’écouterai de musique jusqu’à ce que mon téléphone n’ait plus de batterie. 
Demain, j’irai au concert de Post Malone et je hurlerai tout mon soûl.»

«Demain on aura tous appris ce que c’est d’être vraiment restreints et on ne se plaindra plus de rien. Peut-être. J’espère.»

«Demain, je serai dans l’espace avec Thomas Pesquet.»

«Demain le monde aura une nouvelle vision des médecin et des aides-soignant·e·s.»

«Demain, je demanderai à Marty McFly et à Doc Brown de «Retour vers le futur» si je ne pourrais pas y aller avec eux.»

«Demain on fera tous des efforts pour garder cette unique planète vivable. Vraiment.»

«Demain, je serai riche, car j’aurai investi dans les jeux vidéo durant la période du coronavirus.»

«Demain, je me lèverai et je penserai à mon futur. Demain, je me poserai à mon ordinateur et je ferai les devoirs. Demain, j’irai aux toilettes et ça ce sera sûr.»

«Demain, je serai mort et mes enfants toucheront l’héritage.»

«Demain, mes enfants raconteront leur histoire à leurs enfants comme je leur aurai raconté la mienne.»

«Demain, j’irai au Brésil pour voir pour la première fois mon père.»

«Demain, je trouverai un vaccin contre le coronavirus et je sauverai l’humanité.»

«Dans 10 ans, on parlera encore de 2020 et du coronavirus. Dans 20 ans, je serai cardiologue aux HUG.
 Dans 30 ans, j’aurai sûrement des enfants et une famille. Dans 50 ans, je serai à la retraite. Dans 1000 ans, je ne serai qu’un tas de poussière dispersé par le vent.»

«Demain, les chercheurs auront enfin trouvé un remède à ce coronavirus et les gens iront sûrement se jeter dessus comme sur le papier toilette.»

«Demain, on aura tous un drôle de souvenir de la fin de notre 10e année au cycle.»

«Demain, on aura peut-être perdu une personne qu'on aimait.»

«Demain, le journal de la RTS parlera encore et toujours du Covid-19.»

«Demain les gens parleront à nouveau des autres sujets comme le réchauffement climatique.»

«Demain, les métiers en première ligne seront regardés avec beaucoup plus de respect.»

«Demain le virus ne sera plus qu’un mauvais souvenir.»

link

Le précédent épisode