Un traileur se repose au milieu de la nuit en plein Ultra-Trail du Mont-Blanc (UTMB) à Courmayeur. (AP Photo/Laurent Cipriani)
La montagne en courant | épisode № 12

Objectif Lune (où le traileur fait le bilan)

Le graal des ultra traileurs tient en un mot: « Finisher ». Arrivé au douzième épisode et au bout de la Trace des Ducs de Savoie (TDS), notre explorateur tourne une dernière fois autour de cette question: que reste-t-il une fois que l’ultra-trail est «fini»?

Ce matin, j’ai fait trois pas vers ma voiture et ma montre connectée a vibré: «Objectif atteint». Cette intrusion m’a agacé: j’ai accepté de me connecter quand je me suis mis à courir régulièrement, mais je n’ai jamais donné aucun objectif à ma montre. C’est elle qui a décidé d’un nombre de pas arbitraire que je dois accomplir chaque jour (ou chaque semaine, je ne sais pas) et au bout duquel j’aurais droit à la satisfaction et au repos.

Tais toi, ma montre! De quoi te mêles-tu? Sais-tu à qui tu parles? Mon objectif a quand même plus d’allure. Je viens de l’atteindre. Il s’appelle TDS (voir épisode 10), c’était l’une des courses de ce fameux UTMB qui fait rêver les coureurs du monde entier. J’ai eu la chance d’y être tiré au sort, après avoir acquis le nombre de points réglementaire. Nous étions 1600 au départ de Courmayeur, 1000 à l’arrivée, moi au milieu de la masse, rincé, infiniment soulagé d’en avoir fini.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.