Simone Schneiter-Ameko, fondatrice de Pure Natural Food, dans ses locaux le 17 février 2022. | Heidi.news / NS

Simone Schneiter-Ameko, l’énergie du souchet

Au menu de ce deuxième épisode d'une série de rencontres avec celles et ceux qui nous nourrissent: un bâtiment à Crissier, une ferme togolaise, du rhum et de la persévérance. Bonne dégustation!

Publié le 16 mars 2022 14:30. Modifié le 12 avril 2022 17:55.

Entrée

Avant même notre rencontre avec Simone Schneiter-Ameko, un appel laisse présager une pointe d’impatience – en toute amabilité. «Bonjour, je pensais que nous avions rendez-vous à 14h, mais je me rends compte que nous avons convenu 14h30. A tout à l’heure!» On presse le pas en longeant les rails depuis la gare de Renens, dans le vacarme assourdissant des chantiers, avant de se retrouver devant une devanture vitrée vermillon. C’est ici, au rez-de-chaussée d’un bâtiment bétonné des années 1960 de la commune de Crissier, qu’est implantée l’une des rares sociétés à commercialiser du souchet en Suisse.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous