Julien Taramarcaz dans son verger à Martigny, le 27 avril 2022. | Heidi.news / NS

Julien Taramarcaz, du vélo aux défis des pommes bio

Au menu de ce nouvel épisode d'une série de rencontres avec celles et ceux qui nous nourrissent: un verger à Martigny, un métier en pleine évolution et des betteraves. Bonne dégustation!

Publié le 27 mai 2022 12:18. Modifié le 29 mai 2022 13:08.

Entrée

En 2017, Julien Taramarcaz raccrochait son vélo pour empoigner un sécateur dans le verger tenu par son père et son oncle. Cinq ans plus tard, nous avons rencontré l’ancien champion suisse de cyclocross au salon Agrovina à Martigny, un rendez-vous incontournable des producteurs de fruits. Il participait alors à une table ronde sur le choix des produits commercialisés. Exigences des détaillants, multiplicité des labels, évolution du métier et problèmes du bio… Son franc-parler dans un tel exercice nous avait interpellés. Nous avons donc souhaité le rencontrer à domicile. En guise de décor, une immense ferme, des champs, une autoroute et — sinon Martigny ne serait pas Martigny — un vent à déraciner des chênes.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous