Image d'illustration. | Unsplash

Origyn, la fondation qui produit des NFT pour garantir l'authenticité des objets de luxe

Publié le 09 juin 2022 09:49. Modifié le 23 juin 2022 11:45.

Origyn ambitionne de devenir un standard dans le domaine de l’authentification et de la traçabilité des objets de luxe sur les marchés secondaires. La fondation à but non lucratif, basée à Neuchâtel, supporte le développement du protocole. Quatre entreprises se concentrent sur des segments spécifiques: Origyn Luxury, Origyn Arts, Origyn Digital Media et Origyn Collectible. De cette manière, la technologie développée par la fondation ne peut pas faire l’objet d’une faillite ou d’un rachat par un concurrent.

La fondation a été créée en septembre 2020 par Gian Bochsler – qu’on retrouve dans de nombreux projets à Neuchâtel, dont l’intermédiaire financier Bity –, Vincent Perriard et Mike Schwartz. Origyn emploie 74 personnes dans sa principale structure située à Manathan beach, à Los Angeles. Son deuxième hub est basé à Neuchâtel, avec 25 employés. Elle dispose d’un bureau à Kiev, dans lequel travaille huit personnes. Après l’invasion de l’Ukraine, l’une d’entre-elle a d’ailleurs été accueillie à Neuchâtel.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous