Illustration Séverine Assous pour Heidi.news
Acheter la revue imprimée

La «narration Netflix» au service du public ou du business?

On a longtemps cru que les faits divers s'exportaient mal, car trop ancrés dans un territoire. L'essor des séries documentaires, qui fait le beurre des géants du streaming, prouve le contraire. Mais à quel prix et pour servir quels intérêts?

Publié le 20 mai 2022 07:00.

1. PARIS – TERRASSE CAFE 15E ARRONDISSEMENT – EXT./JOUR

Je retrouve Elodie Polo Ackermann à la terrasse d’un café, près des arches du métro aérien de la ligne 6. Cette jeune femme dirige la société de production Imagissime, label de Mediawan, à l’origine de la série documentaire sur l’affaire Grégory, diffusée par Netflix en 2019. Si l’œuvre a été produite en France, elle n’en a pas moins figuré dans le top 10 de la plateforme aux Etats-Unis, sous le titre Who Killed Little Gregory.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter