Une adresse bien connue des Pragois et des gens de passage. | Photo: Chapeau Rouge (DR)

Le Chapeau Rouge de Prague louvoie pour rester ouvert

Notre tour des clubs continue en République tchèque. Où le programmateur du temple de la fête dénonce des règles suffisamment sévères pour compromettre l’ambiance. Mais qu'il est aussi très facile de contourner...

«J’ai été engagé début 2020 par le patron du Chapeau Rouge comme programmateur des concerts live. Mais mon rôle est surtout devenu celui d’annulateur ou de repousseur.» C’est ainsi que Václav Klima résume, avec humour, une année et demie de programmations bancales. Malgré de nombreux obstacles covidiens, son club, le centenaire Chapeau Rouge niché entre la grande synagogue et la rivière Vltava, dans le centre historique de Prague, n’a jamais vraiment cessé ses activités depuis le confinement de mars 2020.

«Nous avons eu quelques jours de fermeture complète au tout début, mais cela n’a pas duré longtemps. Notre bar est ensuite resté ouvert et proposait des boissons à l’emporter pendant de longs mois. Les ventes étaient dérisoires à cette période et les concerts live, qui constituent la majeure partie de notre chiffre d’affaires, étaient tous annulés. Nous nous situons dans un endroit très fréquenté de Prague, mais les passages dans nos locaux ont été très limités jusqu’à la relance estivale de mai 2020.»

Cet article est réservé aux abonnés.