En encapsulant ses médicaments dans un polymère biodégradable, Debiopharm a développé un avantage compétitif dans la libération contrôlée des principes actifs. © Etat du Valais Jean-Yves Glassey

L’encapsulation de médicaments en plein boom à Martigny

Présent en Valais depuis 40 ans via son entité de recherche et de production de Martigny, le groupe Debiopharm est devenu un poids lourd des sciences de la vie dans le canton. Il prépare une nouvelle phase de croissance et de diversification qui suit le virage en direction des biotechnologies du Valais.

«J’ai fait le calcul pas plus tard qu’hier.» Dans son bureau de la rue du Levant à Martigny, Cédric Sager, le directeur de ce site consacré à la recherche et à la production du groupe lausannois Debiopharm ne cache pas sa satisfaction. «Entre 2003 et aujourd’hui notre production a été multipliée par 23.» Sachant que l’entreprise va doubler sa capacité avec une nouvelle ligne et qu’elle pourrait entrer dans la production biotechnologique, ce n’est de loin pas fini.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.