Image d'illustration Pixabay / derneuemann

Les aveux, le réveil, la chute

Conclusion de notre récit. Conscient qu’il vit une véritable descente aux enfers, Thomas lutte de toutes ses forces. Mais il aura besoin du soutien de ses proches, qui ne savent rien de cette relation malsaine avec la masseuse.

Publié le 29 décembre 2021 05:30. Modifié le 30 décembre 2021 11:04.

La nuit, Thomas se réveille parfois assailli par le remords. Il sait pertinemment qu’il n’aurait jamais dû donner de l’argent à sa masseuse et qu’il n’en reverra pas la couleur. Son cœur bat fort, ses pensées s'emballent, il a des sueurs froides. Il sent aussi la rigidité de ses muscles; souvent, l'effet de l'agoniste dopaminergique diminue pendant la nuit. Ne parvenant plus à retrouver le sommeil, il s’agite à côté de sa femme, qu'il aime et à qui il doit parler. Il doit tout lui dire, ce sera son salut. Et, en même temps, sa perte. Car sa femme ne le comprendra pas, il a été tout simplement trop idiot. Elle le détestera, le maudira. Non, impossible de le lui dire, cela détruirait leur mariage. Et si la thérapeute rembourse l'argent dans quelques mois, il n'aura jamais à en parler, il vaut donc mieux qu'il se taise. Il est possible que les investissements dont parle inlassablement la masseuse soient un jour rentables!

Pourtant, pas un seul franc n'est revenu. La naïveté de Thomas est déconcertante. Elle lui demandera encore et encore de l'argent, il lui donnera encore et encore de l'argent. Parce que, quand elle commence à le supplier, quelque chose en lui devient trop mou. Il doit réveiller sa femme et tout lui dire. Mais elle va se mettre en colère. Elle demandera le divorce et ne lui adressera plus jamais la parole. Il doit se calmer. Il a encore de l'argent, moins qu’avant, mais il a des réserves. Thomas sait que tout ira bien, que tout doit aller bien, même si cela prendra du temps. Il est un entrepreneur compétent, alors il essaie de se rappeler que les gens confiants surmontent mieux les difficultés.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter