Affichette scotchée sur une fenêtre du service de médecine interne du CHUV. | Annick Chevillot / Heidi.news

Tout va bien et dix minutes plus tard, le patient est intubé, sa vie en danger

Notre récit de 24 heures au CHUV sur le front du coronavirus se poursuit. Aide-soignants et physiothérapeutes complètent l'équipe des médecins et infirmiers actifs aux service de médecine interne générale.

Publié le 18 avril 2020 16:30. Modifié le 20 avril 2020 08:45.

Je commence à digérer la masse d’informations reçues depuis mon arrivée. Je comprends mieux la répartition des tâches, le rôle de chacun, les coups de main nécessaires des autres services, la collaboration intense entre les différents corps de métier. Tous ont un rôle spécifique à jouer, surtout quand clignotent les indicateurs vitaux.

Dimanche, 15h45

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter