| | Interview

«La pandémie a révélé une grande inquiétude liée à la réussite scolaire»

Ein Primarschueler studiert sein Zeugnis in den Sommerferien zwischen der 5. und 6. Klasse der Primarschule (7H und 8H gemaess HarmoS), am Freitag, 7. August 2020 in Bern. (KEYSTONE/Alessandro della Valle)

La sociologue Héloïse Durler participera ce samedi 6 mars à notre grand débat sur l'école en partenariat avec le Festival du film et forum international des droits humains.

| | Question

Est-il possible de devenir professeur à l'EPFL sans doctorat?

Le campus de l'EPFL. | KEYSTONE/Laurent Gillieron

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

| | News

Apprenti chanteur d’opéra en temps de pandémie, un exercice d’équilibriste

Jean Miannay lors de son passage au concours de chant Kattenburg, en 2019. | Capture d’écran YouTube / HEMU – Haute École de Musique

Ce témoignage est extrait de notre newsletter hebdomadaire consacrée à l'éducation et ses grands enjeux «Le Point fort éducation». C'est gratuit, inscrivez-vous!

Une actualité vous interroge ?

Posez votre question à la rédaction de Heidi.news

| | Question

«Si les écoles ferment, comment les élèves seront-ils évalués?»

Une école fermée: le scénario du pire que le DIP veut éviter à tout prix | Keystone / Martial Trezzini
| | Question

Pourquoi le chant est-il autorisé dans les hautes écoles mais pas dans les gymnases?

Image d'illustration. | KEYSTONE/Ti-Press/Gabriele Putzu
| | Question

Comment l’école prépare-t-elle les enfants à identifier les fake news?

Image d'illustration. | Pixabay
| | Question

Pourquoi le dépistage massif dans les écoles n’est-il pas pratiqué à Genève?

Une infirmière procède au dépistage d'un enfant à Neuchâtel. | Keystone / Jean-Christophe Bott
| | News

Télétravail, limite de cinq personnes et enfants en bas âge: un cocktail explosif

Image d'illustration. | Keystone / Jean-Christophe Bott

La sentence est tombée à Berne, le 13 janvier. «Rassemblements limités à 5 personnes, enfants inclus.» Ces deux derniers mots d’apparence anodine modifient pourtant le quotidien de nombreuses familles, désormais privées du peu de lien social qui avait pu être maintenu ces derniers mois. Plusieurs familles témoignent.