Réservé aux abonnés

Un enfant peut-il refuser de se faire soigner? Oui — mais c'est compliqué

Image d'Illustration | Keystone / Cyril Zingaro

Sabrina Burgat est avocate spécialiste en droit de la famille et professeure ordinaire à l'Université de Neuchâtel où elle co-dirige l'Institut du droit de la santé. Pour Heidi.news, l'avocate explique les décisions que les enfants peuvent prendre en matière de santé, et analyse la responsabilité des pédiatres.

Heidi.news — La place de l’enfant a énormément évolué dans nos sociétés ces dernières décennies. Le droit a-t-il suivi cette évolution?

Sabrina Burgat — Dans les années vingt, le droit comme la société étaient marqués par une idée: l’enfant est un être à protéger. Puis, avec la Convention relative aux droits de l’enfant adoptée par les Nations Unies en 1989, les choses ont changé. On a alors considéré l’enfant comme un véritable sujet de droit.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter