Réservé aux abonnés

«Suivre les cours tous ensemble, on avait oublié à quel point c'est bien!»

Dans un auditoire de l'EPFL, le mardi 21 septembre, jour de rentrée. | Keystone / Laurent Gilliéron

La rentrée universitaire a eu lieu cette semaine en Suisse romande et a été maquée par l’introduction du certificat Covid obligatoire pour accéder aux enseignements en présentiel. Selon les estimations du recteur de l’Université de Lausanne Frédéric Herman, entre 70 et 75% des étudiants sont vaccinés, un taux qui monte jusqu’à 90% en faculté de médecine. Beaucoup se réjouissent donc de retrouver les auditoires et cafétérias le cœur plus léger, après de long mois de cours à distance qui ont souvent pesé sur le moral. Pour ceux qui ne disposent pas du pass sanitaire, en revanche, la situation peut vite devenir très compliquée. Témoignages.

Nicolas, 20 ans, université de Fribourg

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter