Réservé aux abonnés

«Sans certificat Covid, on prend le risque de se faire licencier»

Blaise Matthey, directeur général de la Fédération des Entreprises Romandes Genève (FER Genève). | Keystone / Salvatore di Nolfi

Quelle est la position des entreprises au sujet des trois variantes proposées par le Conseil fédéral mardi 30 novembre afin de limiter les contacts sur les lieux de travail? Heidi.news a posé la question à Blaise Matthey, le secrétaire général de la Fédération des entreprises romandes et directeur général de la section Genève de la FER. Celui-ci revient point par point sur les mesures mises par Berne en consultation auprès des cantons, lesquels doivent répondre ce mercredi 1er décembre au soir.

Blaise Matthey indique clairement son refus d’un retour au télétravail, dans la droite ligne des membres de sa faîtière. En effet, selon un sondage réalisé entre mardi et mercredi auprès des membres de la FER Genève, 70% des 1200 entreprises ayant répondu sont contre l’obligation de télétravail.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter