Réservé aux abonnés

Réactions politiques au scandale de Mancy: «On ne peut pas laisser passer cela»

La salle du Grand Conseil genevois. | Keystone

Au lendemain de l’enquête conjointe du Temps et de Heidi.news faisant état de maltraitances répétées au foyer de Mancy, l'agitation règne dans le sérail politique genevois.

«L’effet boite noire». C’est ainsi que le député socialiste Cyril Mizrahi décrit les conditions qui ont pu mener à de telles dérives dans un établissement qui accueille des jeunes atteints d’autisme sévère ou de lourdes déficiences intellectuelles. L’avocat spécialisé dans la défense des personnes handicapées rappelle:

«Pour les familles, il est très difficile de savoir ce qu’il se passe exactement dans ce genre de lieux, on parle de jeunes vulnérables qui ne peuvent souvent pas verbaliser ce qu’ils vivent».

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter