| | News

Pourquoi votre enfant ne raconte rien de sa journée d’école (et comment le faire parler)

Image d'illustration | KEYSTONE/Gaetan Bally

La rentrée scolaire a eu lieu il y a plus d’un mois en Suisse romande. Et les parents des enfants nouvellement scolarisés découvrent avec perplexité qu’il est bien difficile de savoir ce qu’il se passe durant les journées de leur progéniture. A la curiosité paternelle et maternelle, l’enfant oppose souvent de vagues «oui» ou «non», quand il ne botte pas en touche avec des «je te raconterai une autre fois» ou «je ne sais pas».

Pourquoi c’est intéressant. Heidi.news a demandé à deux spécialistes en psychologie et psychiatrie de l’enfant leur éclairage sur ce phénomène. Pas d’inquiétude: le fait qu’un jeune enfant ne raconte pas sa journée est tout à fait normal. Ce que certains perçoivent comme de la réticence tient en réalité au fonctionnement de la mémoire à cet âge et à une notion du temps encore en développement.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi