Réservé aux abonnés

Retrait de la plainte contre Cesla Amarelle

La conseillère d'Etat Cesla Amarelle lors de la conférence de presse de l'Etat de Vaud au sujet de la rentrée scolaire 2021-2022. (KEYSTONE/Valentin Flauraud)

La plainte pénale déposée le 9 mars dernier contre Cesla Amarelle, cheffe du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC) du canton de Vaud, a été retirée. Selon un communiqué de presse de l’État de Vaud, un accord à l’amiable a été trouvé entre les deux parties.

Pour rappel. La plainte avait été déposée suite à une séance professionnelle dans laquelle la cheffe du DFJC dénonçait une ambiance de travail dégradée suite à des témoignages concernant des problèmes de brutalité, de dénigrement et des comportements inappropriés. L’une des personnes présentes lors de la réunion a estimé être atteinte dans son honneur.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter