Réservé aux abonnés

Pédopiégeage, sextorsion: des menaces méconnues sur les enfants

Image d'Illustration | Unsplash

La majorité des délits cyber-sexuels concerne des mineurs entre 10 et 15 ans. Une récente étude de l'Université de Lausanne analyse ce phénomène criminel encore trop mal connu. Cet article a été publié dans notre newsletter du soir, Le Point fort. N'hésitez pas à vous inscrire, c'est gratuit.

En Suisse, le phénomène des cyber-délits sexuels sur enfants préoccupe les autorités. Début janvier 2023, le Conseil fédéral adoptait un rapport sur la base d’une étude réalisée par des criminologues de l’Université de Lausanne. Il propose un état des lieux de la question et souligne le besoin de mieux agir contre les délits cyber-sexuels sur mineurs.

Un phénomène inquiétant. Pour Christine Burkhardt, criminologue à l’Université de Lausanne et co-autrice de l’étude mandatée par la Confédération, la situation est claire: sur le net, les mineurs sont très exposés aux dangers.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter