Réservé aux abonnés

Partir ou rester, les chercheurs suisses exclus d'Horizon Europe doivent choisir

Image d'Illustration | Keystone/EPA/AFP / François Walschaerts

Recevoir une bourse d’une institution dont on ne fait plus partie? Voilà le sort de la vingtaine de chercheurs issus d’universités suisses, nominés pour les prestigieuses subventions du Conseil européen de la recherche «ERC consolidator grants». Problème: la Suisse est exclue du programme Horizon Europe depuis un an. Pour toucher ces fonds européens, les lauréats doivent ainsi quitter le pays. S’ils restent, les chercheurs perdent leur bourse ERC…mais sont assurés de bénéficier de subventions équivalentes, financées par la Confédération. Cinq chercheurs, tous concernés par ce choix difficile, se confient à Heidi.news.

De quoi on parle. «Une sorte de prix Nobel pour jeunes chercheurs»: voilà ce qui se dit dans le milieu scientifique à propos des bourses ERC. Celles-ci sont délivrées après une rude sélection, qui met en concours la crème des chercheurs européens.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter