Réservé aux abonnés

Ouverture du foyer de Mancy en 2018: chronique d’une catastrophe annoncée

Stephan Eliez, spécialiste de l'autisme, professeur de psychiatrie à Genève et directeur de l'OMP au moment de l'ouverture de Mancy. Photo: UNIGE

Après les révélations de Heidi.news et du Temps sur les maltraitances au foyer de Mancy, parents, associations et politiciens s’interrogent: comment un lieu aussi inadapté à la prise en charge d’enfants souffrant d’autisme sévère a-t-il pu voir le jour dans la riche patrie de Jean Piaget? D’après plusieurs connaisseurs du dossier, il était clair dès le début que le manque de formation et d’encadrement du personnel, les locaux vétustes et l’absence de projet structuré ne pouvaient que conduire au désastre.

Lire toute notre enquête sur le foyer de Mancy

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter