| | News

Ognon, maitresse, weekend: la nouvelle orthographe bientôt enseignée en Suisse romande

Image d'illustration. | KEYSTONE/Christian Beutler

Depuis 1996, dans les écoles romandes, l’orthographe rectifiée cohabite avec l’orthographe traditionnelle. Mais elle va désormais prendre le pas sur son aînée. La Conférence intercantonale de l’instruction publique de Suisse romande (CIIP) a annoncé ce mercredi qu’elle devient la référence et fera son entrée dans les manuels de français dès 2023. L’ancienne graphie continuera toutefois d’être acceptée et les élèves qui l’utilisent ne seront pas sanctionnés. En parallèle à cette évolution, la CIIP veut davantage de langage épicène dans les classes.

Pourquoi c’est intéressant. Un quart de siècle de coexistence n’a pas abouti à la victoire naturelle de la nouvelle orthographe. En 2016, alors que la France s’écharpait sur son enseignement, plusieurs médias suisses relataient qu’elle n’était que peu présente dans les écoles romandes et que les enseignants se montraient plutôt conservateurs, surtout dans le secondaire. De là à provoquer des résistances face au nouveau régime?

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi