Réservé aux abonnés

Mieux parler de la mort et du deuil au travail

Image d'illustration. /mrkaushikkashish/mohamed_hassan/Pixabay

Perdre un proche ou un collègue. Le premier cas est un événement commun, le second n’est pas si rare. Et pourtant: ressources humaines, cadres et collègues se retrouvent souvent démunis quand il s’agit d’accompagner des collaborateurs endeuillés. Une brochure produite par la Haute école de travail social et de la santé de Lausanne (HETSL) dont le vernissage a eu lieu jeudi 2 juin à Lausanne, compte bien y remédier. Son titre: «Deuil dans le monde du travail: guide pour les entreprises».

Pourquoi on en parle. On relègue souvent la question du deuil à la sphère privée, mais l’impact est bien plus global, rappellent les quatre coauteurs de la brochure, les assistantes de la HETSL Aurélie Masciulli Jung et Melissa Ischer et les professeurs de droit Katja Haunreiter et d’anthropologie Marc-Antoine Berthod.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter