Réservé aux abonnés

LPP: le National rejette le compromis des partenaires sociaux

Alain Berset, lors de la session du Conseil national .| Keystone / Peter Klaunzer

Le Conseil national a rejeté ce mercredi 8 décembre le compromis négocié par les partenaires sociaux auquel le Conseil fédéral avait adhéré, dans le cadre de la réforme de la loi sur la prévoyance professionnelle, LPP21. Il s’est en revanche prononcé en faveur d’un abaissement du taux de conversion de 6,8% à 6%.

De quoi parle-t-on. L’idée principale de la réforme du deuxième pilier est d’abaisser à 6% le taux de conversion du capital accumulé durant la vie active. Ce sera fait en une seule étape. Cela signifie qu’un capital de prévoyance professionnelle de 100’000 francs donnera droit à une rente annuelle de 6000 francs au lieu de 6800 francs. La nécessité de prévoir des compensations n’est pas contestée, mais la manière de procéder divise, comme l’indique Le Temps.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter