Réservé aux abonnés

Les universités suisses en perte de vitesse au classement de Shanghai

Considérée comme la meilleure université suisse, l'ETHZ pointe à la 20e place du classement mondial. Keystone/Walter Bieri

Comme chaque année, les universités anglo-saxonnes s’imposent à la tête du classement académique mondial de Shanghai, publié ce lundi 15 août. Les quinze premières places sont monopolisées par treize établissements américains et deux anglais. Avec Harvard en tête, pour la 19e année consécutive. La première institution helvétique, l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), pointe à la 20e place.

Pourquoi c’est intéressant. A l’exception de l'EPFZ et de l’Université de Bâle (83e), qui ont gagné quelques rangs par rapport à 2021, les établissements suisses sont en légère perte de vitesse. L’Université de Zurich (59e) recule de cinq places, celle de Genève (62e) en perd deux. L’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) est reléguée hors des 100 premières places, ayant perdu plus de vingt rangs depuis 2018.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter