Réservé aux abonnés

Les frontaliers français devraient pouvoir télétravailler jusqu'au 30 septembre

180'000 Français environ travaillent actuellement en Suisse. | Keystone / Salvatore di Nolfi

C’était une décision très attendue: les Français pourraient continuer à télétravailler (en partie) jusqu’au 30 septembre. L’exception qui concerne ces travailleurs devait prendre fin au 30 juin. C’est un communiqué de Marc Ferracci, candidat aux élections législatives pour Ensemble! Majorité présidentielle dans la 6e circonscription des Français à l’étranger, Suisse et Liechtenstein, qui nous l’apprend. En pleines élections législatives. Côté Suisse, on ne confirme pas encore.

Pourquoi on en parle. 180’000 Français environ travaillaient en Suisse en 2020 et quelque 343’000 frontaliers au total. Les premiers accords qui suspendent les règlements habituellement en vigueur en matière d’assurances sociales et de fiscalité datent de 2020. Ils ont permis aux frontaliers de pouvoir eux aussi travailler à domicile, en pleine épidémie de coronavirus. Ils n’ont cessé d’être prolongé depuis.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter