| | News

Les enseignants doivent patienter pour se faire vacciner, mais font monter la pression

Fiole de vaccin Moderna contre Covid-19. | KEYSTONE/Anthony Anex

En France, Emmanuel Macron a annoncé le 25 mars que la vaccination des enseignants, considérés comme «profession exposée», serait envisagée à partir de mi-avril. En Allemagne, ils ont accès au vaccin depuis fin février. Et en Suisse? Ils ne font pas partie du plan vaccinal de la Confédération en tant que catégorie prioritaire. Le Syndicat des enseignantes et enseignants romands (SER) demande à Berne de changer de cap.

Pourquoi on en parle. Le SER et son pendant alémanique, Lehrerinnen und Lehrer Schweiz (LCH), ont adressé une lettre le mercredi 24 mars à Alain Berset et à l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) pour réclamer un accès plus rapide au vaccin pour les enseignants et intervenants scolaires. Ils avaient déjà fait connaître leur position en début d’année après le démarrage des campagnes de vaccination, mais de manière informelle. Ils veulent désormais «aller plus loin»

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi