Réservé aux abonnés

Le team building, souvent trop extrême et pas toujours utile?

Image d'Illustration | Pixabay / Vsalgado

Résoudre une énigme enfermé dans une salle obscure alors que le temps est compté, dégringoler une cascade en kayak… Non, on ne vous parle pas du dernier James Bond, mais bien d’exercices de team building. Parmi ces derniers, la marche sur braises des collaborateurs d’une société alémanique a récemment fait grand bruit. A l’heure où les activités insolites entre collègues sont à la mode, nous nous demandons qu’est-ce que le team building et à quoi sert-il vraiment? Des expertes nous répondent.

Un peu de contexte. Le team building — littéralement, la construction d’une équipe — vient des Etats-Unis. Le phénomène émerge à la fin des années 1980. Son objectif peut varier. Secrétaire générale de l’association suisse des psychologues du travail et des organisations (Psy4work), Marielisa Jaeger considère que la notion mérite une distinction:

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter