Le secteur de l'armement représente 9500 emplois en Suisse

Image d'illustration/Adrien Perritaz/Keystone

Le secteur de l’armement représente près de 10’000 emplois directs en Suisse. Soit, comparé à l'ensemble de l'industrie, 1,5% des emplois. Ramené à l'ensemble de l'économie suisse, ce taux se situe à 0,23%. C’est ce qu’écrivait l’ATS ce vendredi, repris par de nombreux médias.

Pourquoi on en parle. Vendredi, le Secrétariat d'Etat à l'économie a publié des chiffres concernant l’exportation de matériel de guerre en 2021. Et il s’avère qu’elle a baissé de 158 millions de francs (-18%) par rapport à l’année précédente, contrastant avec la hausse de 16% de l'ensemble des exportations de marchandises de l'économie helvétique. Les chiffres du Centre de recherche privé BAK Economics, rapportés par l’ATS, permettent de se rendre compte de ce que ce secteur représente concrètement en terme d’emplois.

Les calculs de BAK Economics montrent que la création de valeur de l'industrie du matériel de guerre en Suisse pour 2019 (année de l'étude), s'est montée à 858 millions de francs, aussi bien à l'exportation que pour les besoins de l'armée suisse. Cela représente 4972 emplois équivalents plein temps.

Si on y ajoute la production de biens à usage civil, la valeur s'élève à 1,58 milliard, générant 9589 postes de travail pour les entreprises d'armement. Ces emplois sont concentrés en Suisse centrale, sur le Plateau, dans la région zurichoise et en Suisse orientale.

Recettes fiscales de 145 millions. Si on compte également les livraisons de tiers aux entreprises d'armement, la production des biens à usage civil et l'ensemble de la chaîne, y compris l'impact de l'industrie de l'armement auprès des entreprises hors du secteur, le BAK estime que 14‘278 emplois sont induits par la filière. Cela représente des recettes fiscales de 145 millions de francs, précise l’ATS.

link

Lire l'article de Blick