| | News

Le cycle d’orientation genevois renonce aux sections

Anne Emery-Torracinta, cheffe du Département de l'instruction publique. | KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi

R1, R2, R3, CT, LC, LS… Ces appellations devraient bientôt disparaître du vocabulaire scolaire genevois. La réforme du cycle d’orientation CO22, présentée ce lundi à la presse par le département genevois de l’instruction publique (DIP), supprime les sections. En 9e et en 10e, les classes seront mixtes, avec des niveaux différenciés pour certaines disciplines. En 11e, les élèves intégreront deux voies séparées en fonction de leurs intérêts et de leurs aptitudes.

Pourquoi une nouvelle réforme? Né en 1964, le cycle d’orientation a connu depuis une demi-douzaine de refontes de sa structure. La dernière en date, appelée «nouveau Cycle d’orientation» (nCO), a été introduite en 2011. En première année, les élèves sont répartis en trois groupes en fonction de leurs compétences (R1, R2 et R3). Les deux années suivantes, ils sont distribués par sections: CT (communication et technologie), LC (langue et communication) et LS (littéraire et scientifique).

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi