| | Interview

«La pandémie a révélé une grande inquiétude liée à la réussite scolaire»

Ein Primarschueler studiert sein Zeugnis in den Sommerferien zwischen der 5. und 6. Klasse der Primarschule (7H und 8H gemaess HarmoS), am Freitag, 7. August 2020 in Bern. (KEYSTONE/Alessandro della Valle)

La sociologue Héloïse Durler participera ce samedi 6 mars à notre grand débat sur l'école en partenariat avec le Festival du film et forum international des droits humains.

Le confinement du printemps dernier a agi comme un révélateur. Il a exposé l’impréparation des écoles à affronter une crise qui implique leur fermeture, les disparités entre les élèves, mais aussi l’importance de la réussite scolaire dans notre société. Héloïse Durler, professeure spécialisée en sociologie de l’éducation à la Haute école pédagogique Vaud, livre son analyse des effets de cet épisode qui a secoué le système scolaire suisse. Elle souligne que les inégalités n’ont pas disparu avec le retour en classe et que l’école est le reflet de choix politiques.

Les inégalités scolaires se sont creusées avec la fermeture des écoles au printemps dernier. Que s’est-il passé?

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi